Le SMS marketing est-il rétro ?

C’est la question que se posent les hommes et femmes du marketing. Car face à ces moyens de marketing direct généralisés et à l’évolution des smartphones intelligents, il est difficile d’entrevoir un avenir serein du SMS comme outils marketing.

De simple téléphone à ordinateur de poche

Le smartphone est effectivement aujourd’hui d’un usage généralisé et continu. Concrètement, 1 Français sur 2 en est équipé et l’utilise pratiquement du lever jusqu’au coucher. On a pu constater que parallèlement à l’évolution des technologies de ces appareils, leur utilisation changeait passant de simple outils de communication téléphonique à « ordinateur de poche ». Les propriétaires de smartphones, aussi appelés mobinautes, sont des personnes qui surfent sur internet, consultent régulièrement leur(s) boîte(s) mails, sont connectés aux réseaux sociaux le tout rendu possible grâce à un accès internet permanents.

Ce nouveau mode d’utilisation incite donc à une évolution des outils marketing. Ces dernières années on avait assisté à un tassement de l’utilisation du SMS marketing au profit de services de messagerie gratuits sur Internet ou carrément de la sollicitation par e-mail.

Pourtant, la tendance semble se retourner, avec une plus grande efficacité du SMS marketing dont le taux d’ouverture maintenant est bien plus important que celui du courrier voir excellent (95% contre 20% pour le courriel).

Fidéliser en trois lignes

Pour quelle raison le taux d’ouverture est meilleur pour le SMS ? Tout simplement, selon les analystes, parce qu’il intrigue et suscite davantage l’intérêt individuel que le courrier électronique reçu et permet une interactivité avec le client que d’autres outils n’offrent pas. Cette orientation s’appuie également sur le développement technologique des SMS marketing qui permettent des contacts directs avec les sites de vente. Au total, selon les fournisseurs de ce type de service les investissements des entreprises ont progressé de 50 % en un an.

On arrive maintenant à ce que les distributeurs utilisent cette technologie pour gérer leurs coupons de fidélité avec leurs clients. Ces derniers, qui doivent également donner obligatoirement leur autorisation (obligation légale) pour recevoir les SMS, concidèrent ce moyen comme moins envahissant que les publicités télévisées et ne nuit donc pas à l’image de marque de l’entreprise. Ce qui nous amène donc à constater que 81% des personnes détenant un mobile (entre 15 et 60 ans) sont intéressées pour recevoir des SMS provenant d’entreprises.

 

Quelques chiffres pour comprendre les tendances SMS

On distingue plusieurs catégories de SMS envoyés par les entreprises. Dans un premier temps, les SMS commerciaux qui intéressent 40% des possesseurs de mobile. Parmi cette part, 62% du public feminin dans une tranche d’âge comprise entre 15 et 24 ans sont intéressées par des SMS leur apportant des réductions, des invitations à des événements VIP, des informations sur des avantages et sur des produits.

Une autre tendance observée, celle des SMS géolocalisés. Ils suscitent un grand intérêt auprès des équipés mobiles, soit 46% d’entre eux, dépassant ainsi le taux d’intéressés pour les SMS commerciaux (40%). La pratique la plus appréciée étant le coupon de réduction reçu lors du passage à proximité d’un magasin qui séduit 41% du public dont 48% d’étudiants.

Le phénomène SMS marketing ne touche pas seulement les entreprises mais aussi des organismes ou des communautés d’appartenance ce qui ne va pas sans plaire aux mobinautes puisqu’ils sont 85% à apprécier sa réception quand le sujet les concerne ou s’assimile à un service (ex : annulation d’une séance de sport, changement de lieu d’une rencontre…).

Des retombées bien plus importantes que n’importe quel outil

Selon une étude marketing récente, effectuée par la société australienne Why Brand, 45 % des utilisateurs qui reçoivent des publicités par SMS en parlent à leurs amis. Ils sont 29 % à y répondre d’emblée et 47 % de ceux qui le font réalisent un achat. Un taux de réactivité obtenu grâce à une forte segmentation où seules les personnes visées reçoivent des messages ciblés en fonction de leurs attentes.

D’un point de vue financier, l’entreprise n’engage pas un lourd capital. De plus, l’envoie simple et rapide des SMS permet un gain de temps considérable. Donc autant ne pas vous cacher qu’un bon retour sur investissement, une mémorisation supérieure à la moyenne et des retombées sur les opérations marketing égales à 15% (14% pour la TV, 7% pour la radio, 4% pour la presse, 0,5% pour les prospectus) font du SMS l’un des outils marketing les plus performants.
Bref, autant dire que le SMS marketing n’est pas prêt de disparaître et pourraît même devenir l’avenir des entreprises si ces dernières se penchaient plus sur ses avantages.